Titre
Contact | Crédits & informations légales Toute l'information sur les soins dentaires
 
 Soins  Prothèses dentaires  Page 4 Imprimer la page  Envoyer à un ami  

 Soins > Prothèses dentaires

La santé, une marchandise ?


Les professionnels de santé sont confrontés à des exigences croissantes des consommateurs en matière de qualité du service rendu et d’information, notamment sur les prix.

Régulièrement, les médias assimilent les chirurgiens-dentistes à des revendeurs de prothèses en s'appuyant sur  un différentiel existant entre les honoraires du praticien et le prix de la fabrication de la seule pièce prothétique.

Une prothèse dentaire serait-elle uniquement une marchandise et le praticien un revendeur de prothèse ? Faut-il assimiler le patient à un consommateur, la santé est-elle un business ?

Une prothèse dentaire est, selon les dispositions de la directive européenne 93/42/CEE transposée par la loi française en Janvier 1994, "un dispositif médical invasif" soumis aux procédures de certification et d'autorisation de mise sur le marché.

  Dans un soucis de protection de la santé publique, la préparation, la pose et l'adaptation de ces dispositifs ne peuvent être pratiquées que par des chirurgiens-dentistes ou des médecins, praticiens diplômés par l'université, seuls aptes à réaliser des actes nécessitant de la compétence et un important plateau technique.

Calcule t-on, par exemple: le coût  de l'intervention  et du suivi d'une opération à cœur ouvert par le prix d'achat de la valve cardiaque ?

La conception, la réalisation et la pose d'une prothèse dentaire est un acte médical à part entière.

L'évaluation du prix des prothèses


Si le vieil adage "La santé n'a pas de prix" est plein de sagesse, chaque soin réalisé à un coût qui doit être déterminé pour définir sa valeur.

Il semblerait normal que que cet élément économique soit pris en considération par les pouvoirs publics et la sécurité sociale pour donner au chirurgien-dentiste les moyens d'un exercice en accord avec la déontologie et conforme aux procédures cliniques édictées par les connaissances actuelles.

Hélas, il n'en est rien. La valeur de la prise en charge par la sécurité sociale n'a pas évoluée depuis 20 ans.  L'inflation pendant ce temps a augmenté de 42,70%. Les frais de fonctionnement des cabinets ont quasiment doublés pour continuer d'assurer des soins de qualité en fonction des nouvelles technologies et contraintes règlementaires.

Les étapes de réalisation d'une couronne sur dent vivante
       avec une prothèse provisoire effectuée au laboratoire .

1ère Séance Temps en Mn
Accueil du patient
Dossier administratif
Dossier médical
Anamnèse (interrogatoire médical)
Examen
Bilan radiologique
Bilan clinique
Ordonnance, si nécessaire 25'
2ème Séance
Plan de traitement
Informations éclairées
Devis descriptif 25'
3ème Séance
Consentement éclairé
Empreintes pour provisoire 25'
4ème Séance
Anesthésie
Protection des tissus mous
Préparation périphérique
Préparation coronaire
Empreinte physiologique
Prise de teinte, choix esthétique
Réalisation provisoire
Scellement provisoire 40'
5ème Séance
Protection gingivale
Dépose provisoire
Désensibilisation coronaire
Essayage, adaptation corono-cervicale
Scellement transitoire
Contrôle occlusion 25'
6ème Séance
Contrôle occlusion
Descellement de la prothèse
Scellement définitif
Facturation Sécurité sociale
Facturation Complémentaire 15'
7ème Séance
Éventuellement, refacturation complémentaire sur son propre formulaire 5'

Soit 160 minutes, 2h40 de temps de travail pour élaborer et poser définitivement une couronne, sur dent vivante avec réalisation d'une dent provisoire.

Le coût horaire de fonctionnement d'un cabinet dentaire, toutes charges confondues, varie à l'intérieur d'une fourchette comprise entre 120 et 200 euros, selon l'importance, l'organisation et la situation géographique d'un cabinet dentaire.

empreinte d'une dent après préparation physiologique

Dans le cadre de notre exemple, Le coût moyen d'élaboration d'une couronne se situe dans une fourchette comprise entre 320 euros et 540 € en temps clinique. C'est le coût médical du traitement prothétique hors frais de laboratoire et coût du métal si un métal semi précieux ou précieux est utilisé.

Ce coût médical correspond à l'expertise, la dextérité et la responsabilité d'un professionnel de santé, assisté le plus souvent par un personnel qualifié (Assistante au fauteuil, réceptionniste, ...). C'est le prix de la sécurité de l'acte médical prothétique.

Les travaux plus importants peuvent nécessiter des séances supplémentaires. De même, le nombre de séance peut diminuer pour des travaux plus simples.

Le désinvestissement de l’assurance maladie en matière de prise en charge est à l’origine des tarifs à entente directe admis sur la prothèse et l’orthodontie.

Conjointe

Adjointe

Implants

Santé, une marchandise

Évaluation des prix du prothèses

Tarifs des prothèses

Différence de tarifs

Soins dentaires à l'étranger

 
 
Dernière modification
le 17/03/2013

 Haut de page

 
© 2009 - CNSD